Téléconsultation : pourquoi les Français sont de plus en plus adeptes ?

Publié le : 17 mai 20214 mins de lecture

La crise sanitaire actuelle a modifié profondément le quotidien de tous les Français. Presque tout le monde a changé ses habitudes, surtout au niveau médical. La téléconsultation est devenue très appréciée et l’État a choisi de simplifier son accès. Pourquoi les Français deviennent-ils de plus en plus adeptes de cette méthode ?

Pourquoi la téléconsultation connaît-elle un grand essor en France ?

Selon une étude, la pratique de la téléconsultation s’est vue multipliée de manière grandiose ces deux dernières années. La raison de ce genre de changement est plutôt évidente. Entre le confinement et la peur de se retrouver au milieu de patients touchés par le coronavirus, les Français ont choisi de pratiquer la médecine à distance. Actuellement, les actes de téléconsultation sont totalement remboursés par l’assurance santé. Depuis que la crise de la COVID-19 a commencé, la prise en charge est de 100 %. Initialement, la mesure pourrait s’appliquer jusqu’à la date qui marque la fin de l’état d’urgence sanitaire.

Une mesure plus souple favorisant la télémédecine

Contraints à la réclusion, les Français commencent à s’approprier cette téléconsultation. À partir de 2020, les sollicitations du service ont connu une véritable flambée pour atteindre un seuil de millions d’actions. Une bonne nouvelle s’annonce alors pour les Français, ils peuvent être intégralement remboursés par l’Assurance maladie. S’ils ne jugent pas nécessaire de se déplacer ou s’ils ne sont pas rassurés par le contexte actuel, ils peuvent continuer à avantager de la télémédecine de façon gratuite. La téléconsultation peut être faite par téléphone même si vous viviez dans un lieu blanc. Une autre mesure d’assouplissement démontre que les personnes infectées par le coronavirus ou susceptibles de l’être pourront consulter leur médecin traitant ou un autre à distance. Toutefois, il faut avoir été en premier lieu en contact avec le médecin traitant.

Comment fonctionne cette pratique ?

Certains patients se posent des questions sur la manière de faire quand ils ne se déplacent pas en cabinet. Il faut savoir que si le médecin a pratiqué un tiers payant, le patient n’a rien à régler côté montant. Dans le cas échéant, si le professionnel de santé a pratiqué des dépassements d’honoraires, c’est faisable de payer en ligne, par virement ou par chèque. Pour le remboursement, il sera directement effectué si le médecin a élaboré une feuille de soin en ligne. Dans le cas contraire, il vous enverra la feuille de soins en papier à remplir et qu’il faut envoyer à l’Assurance maladie.

Plan du site